Depuis 1986

Histoire

1986-1996

Crédit: Gordon Johnson

Prendre l’initiative

Au cours de l’été 1986, Gordon Johnston, inspiré par l’exemple du Vancouver Men’s Chorus, a conçu un groupe choral d’hommes gais pour Ottawa. Un article sur le chœur de Vancouver dans GO Info, le journal LGBT local, a été l’élément déclencheur.

Grâce à ses contacts dans la communauté gaie, notamment à l’Église communautaire métropolitaine, active à l’époque, il réunit fin août un petit groupe d’organisation composé de Barry Deeprose, Tom Gallagher, Mark Krayenhoff, Glen Lewis et Ralph Wushke. Ce groupe est déterminé à recruter de bouche à oreille pour les répétitions qui débutent à l’automne. L’Ottawa Men’s Chorus (OMC) a ainsi été créé et a tenu sa première répétition le 9 septembre 1986.

Le premier concert 

 

L’Ottawa Men’s Chorus donne son premier concert le 13 décembre 1986 à l’église anglicane St. Georges, avec un programme complet de musique chorale. Cet été-là, un premier pique-nique de la fierté est organisé à Ottawa, au parc Strathcona. Dès le début, le Chœur a connu une forte adhésion, avec une douzaine de membres dès le départ, ainsi qu’une croissance rapide.

Ottawa Citizen – 6 décembre, 1986

En 1988, le chœur a élaboré sa déclaration de mission, visant à “interpréter de la musique chorale masculine de qualité et à contribuer à la communauté gaie”.

L’Ottawa Men’s Chorus donne un concert pour la première fois le 13 décembre 1986.

Crédit: Andrew Currie-Beckstead

En plus de ses concerts annuels, l’Ottawa Men’s Chorus a chanté à l’occasion de nombreuses activités communautaires. L’OGMC chante à un gala des Services du triangle rose (STR) (haut, vers 1987) et lors d’un dîner-bénéfice d’EGALE (bas, 1987).

Crédit: Philip Hannan

Gordon Johnston, commentant l’omission du mot «gai» dans le nom de la chorale, a déclaré : Si nous avions mis le mot «g» dans ça, cela aurait été le duo gai d’Ottawa.

Gordon Johnston, Ottawa

Crédit: Philip Hannan

RÉSEAUX COMMUNAUTAIRES

L’OMC organise son premier concert avec le Toronto Gay Men’s Chorus, à Toronto le 15 avril 1989, et à Ottawa une semaine plus tard, le 22 avril 1989. Cet été, le chœur participe à la première parade de la Fierté à Ottawa.

La même année, l’OMC présente son concert de Noël Season’s Tidings à Ottawa ainsi qu’à Montréal, ” afin d’encourager la formation d’un chœur de la communauté gaie ” dans cette ville. La possibilité de chanter en dehors d’Ottawa a également joué un rôle important dans le développement de la confiance et de l’enthousiasme des membres.

UN FESTIVAL PANCANADIEN

Le soutien de l’extérieur d’Ottawa a également été important, en particulier l’encouragement reçu du Vancouver Men’s Chorus et de son directeur, Willy Zwozdesky, pour organiser un festival pancanadien de chœurs gays et lesbiens appelé “Galafête Canada 1991”, avec le Toronto Gay Men’s Chorus, le Vancouver Men’s Chorus et le Ottawa Women’s Chorus au St. Lawrence Centre for the Arts, à Toronto, et au Théâtre Centrepointe, à Ottawa.

Sing Galafest Toronto. June 29, 2991
L’événement “Une journée sans art” au profit de la lutte contre le sida
au Musée des beaux-arts du Canada.

Crédit: Philip Hannan

EN MEMOIRE

La crise du VIH/SIDA a été une menace constante pour la communauté gay dans les années 1980 et 1990. Le sida n’était pas une question abstraite, puisqu’il touchait directement les membres du chœur, leurs partenaires et leurs amis. En 1991, le Chœur gai a donné un concert au Musée des beaux-arts du Canada à l’occasion de la soirée de bienfaisance “Un jour sans art” pour la lutte contre le sida.

L’année suivante, l’OMC a donné le premier de plusieurs concerts en mémoire de membres de la communauté décédés, et continue de se souvenir d’amis qui nous ont récemment quittés lors de ses concerts.

En partie en réponse à l’épidémie en cours et à la complaisance au niveau politique, cette période a été très active et prolifique pour l’Ottawa Men’s Chorus et le mouvement choral gai et lesbien.

VOIX UNIES, FORCES UNIES

L’OMC participe à son premier festival GALA international, GALA IV, organisé à Denver, Colorado, en juillet 1992. L’OMC continue à participer à de nombreux concerts conjoints avec les chœurs LGBT de Montréal, de Toronto et d’Ottawa.

Angela Casagrande a assumé le rôle de Directeur invité en 1992-1993 et poursuit la tradition des concerts avec des chorales d’Ottawa et de Montréal. Gordon retourne comme Directeur Musical en 1993.

Nos excuses à Michael Lucero.

The Chorus presents its new name and logo.

Le Chœur gai d’Ottawa dévoile son nouveau nom, maintenant dans les deux langues.

Crédit : Shawn Scallen, XTRA

AFFIRMER NOTRE IDENTITÉ

En 1996, l’Ottawa Men’s Chorus participe encore à un festival international GALA, à Tampa, en Floride, et célèbre sa première décennie avec un nouveau logo, et son nouveau nom – Le Chœur gai d’Ottawa !

1996-2006

Under the Rainbow. Sous l'arc-en-ciel. June 21, 1997

UN FESTIVAL CANADIEN RENAISSANT

En 1997, Le Chœur gai d’Ottawa, nouvellement rebaptisé, prend la scène avec In Harmony, Tone Cluster et Vox Femina, lors d’un concert organisé par l’Ottawa Rainbow Choral Alliance, une initiative visant à rassembler les chœurs gais et lesbiens de la ville pour chanter tous ensemble.

L’année suivante, le CGO participe à la première édition canadiennne du festival GALA Choruses, qui s’est déroulée au printemps 1998 à Edmonton.

 

Colour Me Proud, un concert conjoint avec le Chœur de la Police d’Ottawa-Carleton en juin 1998, a contribué à combler le fossé entre la police locale et la communauté homosexuelle de l’époque.

Ce fut le dernier concert de Gordon Johnson à la tête du Chœur.

GALA 2000 - San Jose

Marg Stubbington (qui dirigeait alors Vox Femina et Tone Cluster) travaillera avec le chœur en tant que Directeur musical entre 1998 et 2002, Paul Wharram étant invité à diriger en 1998, et Peter Workman prenant les rênes en tant que directeur musical en 2002 et 2003.

Marg Stubbington dirige le Chœur lors du Festival international GALA 2000 à San Jose, en Californie.

International GALA Festival 2000. San Jose, California.

Le CGO au Festival international GALA 2000 à San Jose, en Californie.

Crédit : archives du CGO

The Stage for AIDS 5: Popsicool. June 2, 2000.

Les Arts pour la Vie 5: Pop Si-Cool en 2000.

Crédit: archives du CGO

LES ARTS POUR LA VIE 5 : POP SI-COOL

Le Chœur gai d’Ottawa partage la scène avec de nombreux artistes canadiens au Centre national des arts pour, “Les Arts pour la Vie 5 : Pop Si-Cool” en 2000.

GALA Choruses VII International Festival, Montreal 2004.

Crédit : archives du CGO

GALA International VII - MOntrÉal

Leith Chu prend la direction musicale en 2003 et le Chœur gai d’Ottawa donne son premier concert à la Quatrième Salle du Centre national des Arts, en juillet 2003. 

En 2004, Leith et le CGO prennent la scène au festival international GALA VII, qui se tient près de chez nous, à Montréal.

Vingt ans de chant

En 2005, Steve Alexander prend le relais comme Directeur musical et tient le poste jusqu’en 2007. 

En mai 2006, l’Ottawa Gay Men’s Chorus célèbre deux décennies en tant que chœur avec le concert Vingt ans de chant.

Steven Alexander (2005-2007)
Steve Alexander dirige la chorale lors d’une répétition dans la salle
de chœur. Vincent Mar accompagne la session sur le piano.

Crédit : Archives du CGO

2006-2016

OGMC 2009.
Les membres du CGO posent pour une photo après leur concert de printemps en 2009.

Crédit : archives du CGO

Le Chœur gai d’Ottawa a pris un nouvel essor au cours de sa troisième décennie d’existence. Joseph McEachren a pris rênes en 2007 en tant que Directeur musical et artistique, poste qu’il a occupé pendant les treize années suivantes.

Un effort continu

Malgré l’atténuation de l’urgence du sida et la garantie de notre droit au mariage, nous continuerons à trouver des raisons, plus que jamais, de nous faire la voix de notre communauté. Nous perdions encore de nombreux amis à cause du sida et nous étions encore harcelés dans la rue. Nous étions également de plus en plus conscients de l’évolution des besoins de la communauté, qui se diversifie elle aussi.

En 2009, le Chœur a de nouveau chanté aux côtés du Chœur de la Police d’Ottawa et de chorales gaies et lesbiennes locales pour le concert de la fierté Building Bridges, dans le cadre d’un effort continu visant à amener les forces de l’ordre à mieux comprendre notre communauté.

The OGMC marches in the 2009 Ottawa Pride Parade.
Le Chœur gai d’Ottawa participe au défilé de la fierté dans la capitale en 2009.

Crédit : archives du CGO

A Gay Ol' Time Cabaret 3

Crédit : archives du CGO

En 2010, le CGO a participé au festival Unisson à Winnipeg. En 2011, le CGO adopte son logo actuel. 

La CGO lance la série à succès Gay Ol’ Time Cabaret pour mettre en valeur les talents musicaux et scéniques des membres du chœur et des artistes invités. Tenue à la Quatrième Salle du CNA, cette activité de financement attire un public diversifié et rehausse le profil du CGO dans l’ensemble de la communauté.

Unisson Ottawa 2014

Le Chœur gai d’Ottawa co-organise Unisson Ottawa 2014 Many Voices, One Song avec Tone Cluster et In Harmony à Ottawa. Plus de 500 délégués de 19 chorales sont présents.

Unison Ottawa 2014. Many Voices, One Song
Claude Dufresne, membre de longue date, et Joseph McEachren prennent la parole sur les ondes pour promouvoir le Chœur et les événements organisés à l’occasion de son 30e anniversaire.

30e anniversaire

Le Chœur gai d’Ottawa fêtera son 30e anniversaire avec un concert et pique-nique au parc Minto. La chorale et les artistes invités assurent le divertissement.



2016-2026

Le Chœur gai d’Ottawa relance le populaire Gay Ol’ Time Cabaret dans ses nouveaux locaux au St. Brigid’s Centre for the Arts à l’automne 2017.

Public Service Pride Network Pride Event, Parliament Hill, 2018
Public Service Pride Network Pride Event, Parliament Hill, 2018

Le CGO participe à Unison 2018 à Calgary, dans le magnifique Bella Concert Hall de l’Université Mount Royal.

La même année, le CGO a été invité par le Réseau de la fierté de la fonction publique à chanter sur la colline du Parlement lors de son premier événement de la fierté pour le personnel et les invités.

Le Chœur était à mi-chemin dans ses répétitions pour son concert de printemps 2020 lorsque le COVID a frappé, et la direction de la chorale a pris la décision de présenter un concert virtuel en ligne. Intitulé One Song, chaque morceau de l’enregistrement final du concert a été assemblé à partir de plusieurs enregistrements superposés de l’interprétation par chaque membre de sa partie. L’enregistrement a été publié pour Pride en août de la même année.

Tim Piper a pris la relève en tant que directeur musical en 2020, après avoir travaillé comme accompagnateur pour le chœur depuis 2015. L’CGO a organisé deux autres concerts virtuels, ce qui a permis aux membres de rester engagés pendant la pandémie.

Le Chœur s’est regroupé à l’automne 2021 pour présenter le concert Une féérie d’hiver devant un public en décembre. Au printemps 2022, le Chœur s’installe au Gladstone pour le spectacle Le CGO va au cinéma.

One Song, 2020
Le CGO présente son premier concert virtuel en 2020.
Goes to the Movies, June 19, 2022
Le GCO va au cinéma dans son nouvel emplacement au théatre Gladstone en 2022.

Le Chœur gai d’Ottawa participe à Havre Ouvert – Festival Unisson 2023, envoyant 21 délégués pour rejoindre les membres de 22 chœurs LGBTQ2S+ participants de tout le Canada. Il s’agissait du premier Unison de Tim Piper en tant que directeur musical.

Le CGO reçoit un prix Unison Legacy pour son rôle dans l’organisation du festival Unisson à Ottawa en 2014.

OGMC at TD Place - Lansdowne. For Pride Week. August, 2023

Les membres du Chœur chantent l’O Canada devant 20 000 spectateurs à Lansdowne – Place TD lors du match de la Fierté » All In «, en 2023.

Le Chœur gai d’Ottawa lance un nouveau site Web avec un nouveau design et du nouveau sur l’histoire du groupe depuis 1986.